«

»

Sep
02

Lettre du Président – Juin 2012

Paris, le 25 Juin 2012

Chèr(e)s Ami(e)s,

Vous avez surement entendu parler de « l’ affaire Oberlin »;

Le Pr Christophe Oberlin, chirurgien orthopédiste et professeur à l’université Paris VII, a soumis mardi à ses étudiants, dans le cadre d’un certificat de DCEM1 (Juin 2012) « Médecine humanitaire », une « étude de cas » de droit humanitaire. Il y décrit une situation dans un hôpital de Rafah lors de l’hiver 2008-2009 où des ambulances amènent 22 corps « portant tous le nom d’Al-Daya. Les ambulanciers et les membres survivants de la famille vous déclarent qu’il s’agissait d’un bombardement classique ». La question porte ensuite sur la qualification ou les qualifications « des crimes perpétrés (crime de guerre, crime contre l’humanité, crime de génocide) .Cf le texte original.

L’AFIIM considérant qu’un mélange des genres est particuliérement tendancieux entre enseignement et orientation politique, voici le commentaire de notre Président le Pr Jean-Luc DRAPÉ.

Nous vous joignons également une lettre d’indignation de notre ami le Dr Jean Jacques BENSOUSSAN, Président

de l ‘AFICARDIO, envoyée au Doyen de la Faculté Paris VII.

Enfin vous trouverez une réponse d’un collègue du Pr OBERLIN, le Dr Stéphane ROMANO,chirurgien orthopédiste.

Lien Permanent pour cet article : http://www.afiim.com/?p=1673